Museler un chien dans une situation d’urgence

Imaginez cette situation : vous promenez votre chien tranquillement, lorsque surgit sur le chemin un molosse qui n’est pas tenu en laisse. Votre chien subit plusieurs morsures avant que vous ne parveniez à faire fuir son « agresseur ». Vous voyez bien qu’il saigne, et bien sûr vous appelez le vétérinaire d’urgence. Mais vous voudriez intervenir pour stopper l’hémorragie en attendant l’arrivée du véto… Ou peut-être avez-vous besoin de porter votre chien pour l’emmener dans la voiture.
Seulement, impossible de l’approcher : ce chien, qui est votre compagnon de tout les jours, qui est d’une douceur sans égale en temps ordinaire, vous montre les crocs dès que vous avancez une main vers son cou.

Est-il devenu fou ?

Pas du tout. Sa réaction est parfaitement normale, et elle concerne de très nombreux chiens à partir du moment où ils ont mal. La douleur et le stress réactivent leur instinct de survie, et, dans la vie sauvage, pas question de laisser approcher qui que ce soit quand on est affaibli !
Dans la plupart des cas, il suffit de laisser le chien se calmer quelques minutes, et il vous laissera approcher.
Mais dans certaines situations, on n’a pas ces quelques minutes : il faut agir dans l’urgence. Et dans ce cas, une seule solution : museler votre chien.

Mais il va m’en vouloir !

L’acte de poser une muselière peut être un peu stressant pour certains chiens, mais la plupart du temps cela se passe très bien. De plus, on ne parle que de quelques minutes, le temps d’évaluer son état, de prendre sa température ou de le porter dans la voiture par exemple. N’ayez pas peur que votre chien éprouve de la rancune à votre égard : ce ne sera jamais le cas.
Imaginons que vous essayiez de l’aider sans le museler, et qu’il vous morde profondément à la main. Vous saignez, vous avez mal, vous avez besoin de soins à votre tour, on appelle le médecin pour vous si la blessure est grave, et en tout cas on prend le temps de nettoyer la plaie et de mettre un pansement dessus… Voila de longues minutes pendant lesquelles vous n’êtes pas en train d’aider votre chien !
Autrement dit, le museler, c’est vous protéger vous, bien entendu, mais aussi et surtout, le protéger lui.

Et si je n’ai pas de muselière à la maison ?

Une grande majorité des propriétaires de chien est sans doute dans votre cas. Pas de panique, une solution très simple existe : vous allez poser une lacette.
Mode d’emploi en images :
1) Prenez un long ruban plat, ou de la bande crêpe (celle qui sert à faire des pansements, comme sur la photo en haut de l’article). Mieux vaut prévoir trop long que trop court. Ne prenez pas un ruban trop fin (moins d’un centimètre) ou rond, car le cisaillement sera plus important et risque d’être douloureux pour votre chien.
2) Préparez à l’avance un nœud plat avec la lacette, en conservant une large boucle.
img_2406
3) Passez la lacette autour du museau du chien en vous tenant légèrement en arrière par rapport à son épaule : cette attitude est moins menaçante pour lui, et s’il essaie de reculer il viendra tout simplement se coller contre vous.
img_2409
4) Serrez fermement la lacette autour du museau du chien (à partir de là, il faut aller vite pour éviter de devoir tout recommencer). Attention, serrez vraiment fort sinon la lacette ne sert à rien (vous remarquerez que sur la photo, la peau sur le museau de Luna plisse un peu tellement c’est serré) !
img_2415
5) Croisez les deux bouts de lacette sous la gueule du chien
img_2421
6) Faites passer les deux extrémités juste derrière les oreilles.
img_2430
7) Réalisez un nœud à cocarde qui s’enlève facilement, en serrant bien. C’est bon, vous pouvez manipuler votre chien !
img_2458

Le service de garde Vet’in Vienne vous recommande fortement d’avoir essayé tous ces gestes au minimum une fois sur votre chien, un jour où il est de bonne humeur et où vous êtes détendus.

Le petit plus pour éviter qu’il ne fuie en voyant la lacette ? Pensez à la croquette ou au morceau de fromage, que vous donnez comme récompense dès que vous avez retiré la lacette.

Quelles sont les règles de sécurité avec une lacette ?

Surveillez votre chien : si vous le laissez seul, même trente secondes, il n’aura aucun mal à retirer lui-même la lacette en s’aidant de ses pattes avant. Ne laissez jamais une lacette en place plus de 15 minutes, surtout par temps chaud ! Elle empêche le chien d’haleter, et donc de se refroidir.

Et pour les chats ?

Évidemment, si c’est un chat paniqué que vous devez manipuler, autant dire tout de suite que la lacette ne vous sera d’aucune utilité. Nous parlerons très prochainement des trucs et astuce pour manipuler son chat, surtout s’il n’est pas coopératif !

Vous voulez en savoir plus ? Vet’in Vienne organise des formations aux premiers secours canins. Plus d’informations au 04 74 530 530 ou par mail : contact@vetinvienne.fr.

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close